Bandes Dessinées : Bob Morane.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Bandes Dessinées : Bob Morane.

Message  Zoleh_admin le Lun 21 Déc - 20:13

Il y a peu de temps encore, je ne connaissais Bob Morane que de nom. "L'aventurier de tous les temps", "le roi de la terre" selon Nicolas Sirkis. D'ailleurs c'est grâce à ce morceau d'Indochine, L'Aventurier, que je me suis posé la question de savoir... "Est-ce que Bob Morane vaut la chanson qui lui est consacrée ?".

Et bien oui... et non.
Je me suis procuré le premier tome de l'intégrale de la série dessinée (par William Vance et Henri Vernes).
Oui, Bob Morane est le héros de tous les temps. Il maîtrise à merveille des techniques d'arts martiaux, il est vif d'esprit (rusé), altruiste, cultivé. C'est simple, à chaque fois qu'il est dans le pétrin, il s'en sort en usant habilement de ses/ces ressources. Accompagné par Bill Ballantine au fil des aventures, Bob Morane à toutes les clefs pour démêler les intrigues et donner une bonne raclée aux contrebandiers, aux trafiquants, aux usurpateurs en tout genre. Mais du coup... on se demande parfois si tout cela n'est pas un peu trop facile.
Justement, même en situation critique, je sais comment Morane va s'en sortir et au final je ne suis pas surprise. Alors certes, disons que le public n'est pas censé avoir 18 ans et plus. De plus, je veux bien imaginer que les deux associés créateurs de la série avaient des contraintes de temps et de longueur pour la parution des albums : réduction à l'essentiel du scénario, fin en pirouette qui laisse présager une suite... suite qui aura elle-même une fin en pirouette.
Ca m'a rappellé Alice Roy détective privée de la Bibliothèque verte que je lisais goulument en primaire. Et encore ! Il est évident que le nombres de détails était supérieur concernant les aventures d'Alice Roy. La bande dessinée d'aventure est vraiment un art que je pense difficile à maîtriser.
Au delà de la simplicité de démêlement de l'intrigue, Bob Morane voyage pas mal (il a les moyens) et chaque épisode nous emporte vers un nouvel horizon exotique. Je suis donc allée en Ecosse, à Londres, au Brésil, à Las Vegas et je ne vais pas tarder à faire un tour sur l'Île de Pâques avec les géants de Mu.
Le style graphique, qu'à une époque je ne supportais pas, à finit par me séduire... peut-être grâce à la coloration. La colo est étonnante. Très souvent on trouve des aplats saturés, bleus, oranges, jaunes, verts, etc, qui donnent une réelle dynamique aux situations. Je suis un peu embêtée cependant par le manque de diversité au niveau des visages. Le visage de Bob ressemble à celui de Bill , heureusement il n'ont pas la même coupe ni la même couleur de cheveux ! En fait on voit clairement que William Vance reproduit régulièrement les mêmes canons. Bon je suis injuste, certains personnages, qui n'apparaitront que dans une seule aventure, sont travaillés afin de leur donner une particularité. Seule peut-être les personnages féminins ont tendance à vraiment tous se ressembler... une fois encore, heureusement qu'elles n'ont pas toutes la même couleur ni la même coupe de cheveux...

En résumé donc, je dirais que ce sont des aventures réjouissantes, il faut se laisser prendre à être dupe, redevenir un enfant et laisser voyager son imagination.
J'ajouterais que certaines répliques de Bill sont ouvertement faites pour mettre en avant l'intelligence de Bob, ce qui est assez irritant (pourquoi un bras droit serait-il moins pertinent que le héros ?).

Ma tolérance (concernant la facilité donnée aux héros) et mon imagination (je ne dis pas qu'elle est grande, je dis qu'il s'agit de la mienne avec ses spécificités) m'ont fait apprécier positivement cette série.

Pour finir, quelques images :

_____________ ________________________________
avatar
Zoleh_admin
Admin

Messages : 27
Date d'inscription : 27/11/2009

http://udmaux.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum